Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs
Nom et Prénom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Cliquez pour afficher le Code à saisir, ou pour en afficher un nouveau plus lisible !

Pour mieux comprendre ce site

Vivez une démonstration. Connectez-vous ici, en haut d'écran et à droite :

  • comme un Professionnel déjà enregistré avec le code "demo31", ou "demo30",
  • ou bien comme un Patient avec les codes "demo04",
  • ou bien comme une Secrétaire avec les codes "demo17"

avec un même code pour Identifiant & Mot de passe, et les 4 premières lettres en minuscules suivies de la valeur numérique sur 2 chiffres (les guillemets ne sont pas à saisir)

ex: pour être un patient, utilisez les codes : demo04 (pour identifiant), demo04 (pour mot de passe)

arrêtez de fumerFumer coûte de plus en plus cher, fumer tue en provoquant des cancers de la gorge, du larynx, des poumons. Vous gâchez votre santé et vous réduisez votre espérance de vie. Pire encore, vous provoquez des dégâts collatéraux sur vos proches (conjoint(e), enfant(s), collègues de travail).

Si vous décidez d'arrêter de fumer, on vous aide

C'est bien connu et c'est une réalité : il est difficile de parvenir à cesser définitivement de fumer. Tout simplement parce-que la nicotine, ce poison contenu dans tous les tabacs agit sur votre corps comme une drogue. Sans cesse, elle agit sur votre cerveau pour vous donner l'envie de prendre la cigarette suivante. Éternel recommencement.

Alors, sachez profiter des nombreuses mains tendues et prêtes à vous aider. Elles ne seront jamais de trop !

Mais avant de vous lancer dans cette aventure salvatrice, soyez bien convaincu(e) de l'affirmation suivante :

Pour réussir à cesser de fumer, il faut être profondément décidé à arrêter et disponible

Arrêter définitivement de fumer relève essentiellement d'une question de VOLONTÉ personnelle. Il faut jouer à fond sur sa fierté de montrer à son entourage sa force de caractère, que l'on est bien le maître absolu de son corps et surtout de sa tête, que l'on sait prendre des résolutions qui engagent son avenir et que l'on est capable de les tenir dans la durée.

On n'insistera jamais assez sur ces points, ils dominent dans les chances de succès à venir ... ou son échec.

C'est un peu comme de décider d'entrer dans les ordres : on achète un billet aller, sachant pertinemment qu'il n'existe pas de billet retour. Votre engagement doit être total. N'y allez pas tant qu'une telle décision n'est pas suffisamment mûre dans votre esprit, attendez de le souhaiter de tout cœur : vous ne pourriez réussir dans votre aventure, et l'échec essuyé ne pourrait qu'assombrir votre moral, votre confiance en vous.

Ce côté psychologique de l'engagement est absolument fondamental. Il est la clé de votre future réussite. Et rassurez-vous : vous n'en ressortirez ni moine ni nonne à l'arrivée de cette course, simplement un être humain fier de lui et qui regrettera ensuite de ne pas avoir cessé de fumer plus tôt dans sa vie.

Nous écrivons également que vous devez "être disponible", ce qui signifie que vous ne devez pas vivre dans un entourage proche qui soit générateur, provocateur de freins dans votre entreprise. Par exemple, si vous décidez d'arrêter de fumer mais que votre conjoint(e) est un grand fumeur qui ne veut pas vous accompagner dans votre propre démarche, il serait illusoire d'imaginer de réussir votre entreprise dans une atmosphère toujours enfumée ! Il est nécessaire et obligatoire que votre entourage participe avec vous dans votre décision.

Si vous vivez en couple et si vous avez des enfants en bas âge, pensez également à l'enfer que vous leur imposez et les risques évidents encourus pour leur santé.

Nous ne vous dirons jamais assez combien sont fondamentales ces conditions psychologiques, ces réflexions personnelles sur votre conduite personnelle.

Vous êtes toujours décidé(e) à arrêter de fumer ? Alors, on se lance.

Pour y parvenir, il existe aujourd'hui 2 types de moyens. Si nécessaire, vous pouvez fort bien cumuler ces moyens :

  1. les régimes alimentaires basés sur une nouvelle hygiène de vie,
  2. les méthodes thérapeutiques : par absorption de produits pharmaceutiques ou parapharmaceutiques.

nb: on ne vous conseillera pas de laisser tomber vos paquets de cigarettes pour les troquer contre un vapoteur fonctionnant avec des produits dont nul ne connaît la dangerosité dans le temps !

 

Le Plan de 5 jours : une méthode qui a fait ses preuves

Cette méthode d'origine américaine date déjà de plusieurs décennies, et elle a essaimé dans tous les grands pays sous forme d'associations en charge de son application. Nous vous en expliquons les grands principes.

Pendant 5 jours successifs, dans le cadre de séances quotidiennes de 2 heures, un même groupe d'une dizaine de fumeurs bien décidés à cesser de fumer se retrouve en appliquant ce scénario :

  • 1er jour : chaque participant se présente au groupe et s'engage à cesser dès maintenant de fumer : il jette dans une poubelle les cigarettes qu'il a dans ses poches, explique ses motivations profondes ... et jure qu'il ne fumera plus jamais (on joue sur l'ego de tout humain qui fera tout dans les jours prochains pour ne pas perdre la face devant le groupe). Et on visionne un film crash montrant dans tous ses détails l'opération des poumons d'un gros fumeur en phase terminale (poumons rabougris, minuscules et noirs comme du charbon) pour convaincre s'il en est encore besoin de l'urgence pour tous d'arrêter de fumer. Enfin, on commence à apprendre la nouvelle méthode de vie à adopter, ainsi que le régime alimentaire à respecter (pourquoi et comment). Nous détaillons ce point plus bas,
  • chaque jour suivant : tout participant explique, détaille son avancement dans la méthode, ses progrès, sans peur d'en exhiber une fierté personnelle. Un discours positif qui doit remotiver les éventuels patients qui rencontreraient des difficultés personnelles. Le groupe doit se montrer soudé, chacun prêt à aider l'autre. L'entraide est fondamentale : aimez-vous, aimez les autres.

On sent bien une fois encore toute l'importance de la psychologie dans cette méthode. Il faut se montrer résolu, opiniatre, voire têtu. Et rien de mieux pour se convaincre soi-même du bien fondé de la méthode que de le dire, le partager à haute voix, le répéter, le répéter, le marteler !

Détaillons maintenant les règles alimentaires à respecter pendant cette période de sevrage. Et même bien au-delà de ces 5 jours si vous le souhaitez, car il n'y a aucune raison de ne pas continuer ensuite à en appliquer au moins les principes généraux, sans jamais tomber dans l'excès :

  1. si on ressent une quelconque envie de fumer : ouvrir grand la fenêtre, et inspirer à grands poumons et sans compter l'air frais (plus efficace dans les Alpes que dans les rues de Paris). L'air frais va oxygéner vos poumons, mais aussi et surtout les cellules de votre cerveau. Et profitez-en pour apprendre ou réapprendre à bien respirer : la volonté doit être tournée vers l'expiration de l'air contenu dans vos poumons (insister beaucoup sur cette phase de nettoyage de vos poumons), l'inspiration étant toujours automatique. On n'a jamais vu une personne oublier d'inspirer. Mais plus vous expirerez profondément, plus vous inspirerez en retour,
  2. boire le plus souvent possible tout au long de la journée une eau plate naturelle. Pourquoi ? Non seulement c'est une règle que devrait toujours appliquer toute personne même non fumeuse (excellent pour un bon fonctionnement des reins), mais dans le cadre de notre Plan de 5 jours il faut savoir que c'est la "nicotine" contenue dans le tabac qui joue le rôle de drogue et qui crée en vous le besoin de fumer. Il faut donc chercher logiquement à faire disparaître cette nicotine de votre corps : ce qui s'obtient tout simplement en buvant de l'eau puisque la nicotine est soluble dans l'eau. Buvez, buvez encore et évacuez la nicotine. Mais uniquement de l'eau claire (impératif) !
  3. éviter absolument de consommer tout excitant (ex: alcool, vin),
  4. limiter le plus possible la consommation de viandes rouges, de plats lourds à digérer ou épicés,
  5. se régaler de produits énergétiques (amandes, noisettes, noix, raisins secs),
  6. et tout ceci frugalement, de façon raisonnée. Simplement en quantité suffisante, c'est à dire peu. Car nous mangeons généralement beaucoup trop, à pure perte.

Si vous êtes addict à toute forme de drogue, ne vous lancez pas dans cette méthode : ce serait assurément peine perdue, et vous iriez vers un échec supplémentaire bien inutile pour votre moral.

Toutes ces règles alimentaires sont dictées par l'objectif permanent pendant votre période de sevrage de solliciter le moins possible votre cerveau, de le laisser au repos et d'éviter toute excitation le mettant en jeu. Ne consommez donc que des produits énergétiques, les plus faciles, les plus simples à digérer.

Ce plan appliqué sérieusement donne de bons résultats. Et le régime alimentaire conseillé ci-dessus ne peut, en outre, que vous être bénéfique.

Toutefois, un fumeur qui noterait un manque de résultats en appliquant cette méthode peut fort bien la compléter par la prise de médicaments adaptés (cf. point suivant).

Vous trouverez aisément par une simple recherche avec Google l'association appliquant le "Plan de 5 jours", et à contacter près de chez vous. Cette méthode est gratuite.

Notez que si vous êtes de nature très volontaire, et totalement résolu à cesser de fumer : vous pouvez fort bien vous contenter d'appliquer à la lettre la méthode seul, en toute indépendance. Ou bien avec le seul appui de votre médecin référent.

Remarque importante

Le "Plan de 5 jours" est un concept créé en 1959 par l'église évangéliste américaine. Certains -sans doute excessifs- lui reprochent d'être une secte. Ce qui est vrai, vérifié : c'est une branche de croyants en la résurrection du christ. Ni plus, ni moins. En somme, comme l'église catholique ou les protestants (ces derniers accueillant d'ailleurs les évangélistes en leur sein). L'auteur de cet article -viscéralement athée- a vécu avec réussite absolue cette méthode, et peut vous assurer n'avoir jamais été démarché ou relancé par la suite par les évangélistes.

Depuis cette date, bien des associations d'obédience "laïque" ont su intégrer les concepts de cette méthode et la diffuser eux-mêmes et en toute indépendance des évangélistes. Citons par exemple le cas de la "Mutualité Agricole" qui n'a rien d'une secte.

À vous de savoir choisir le groupe qui vous convient le mieux : vérifiez, questionnez des membres qui auraient déjà participé à toute association que vous approcheriez dans vos recherches. Soyez suffisamment critique.

 

Cesser de fumer par prescription médicale

Vous pouvez demander à votre médecin généraliste référent une ordonnance portant sur un médicament que vous acheterez en pharmacie et qui vous sera remboursé comme tout médicament normal au taux de 65% par l'assurance maladie, le reste étant pris en charge par votre éventuelle mutuelle.

Votre médecin saura vous conseiller et vous aider dans votre démarche. Pensez à le consulter.

On distingue 2 classes de traitements :

  • les traitements de première intention : à base de substituts nicotiniques (patches, gommes, pastilles),
  • les traitements de seconde intention : applicables en cas d'échec d'un traitement précédent (cf. varénicline).

Lisez cet article de l'Assurance Maladie.

Retour à la page d'accueil